Retour en images sur la journée d’études de Grenoble, organisée par le réseau de la jeune recherche de l’AFÉE, sur le thème “Les limites du droit de l’Union européenne”

Lencka Propravka, “Pourquoi ce réseau ?”
Alexis Husser, “Pourquoi ce sujet ?”
Loïc Grard, “Présentation de l’AFÉE” et présidence du panel n°1 : “Le cadre de la construction européenne comme limite à l’Union européenne”
Sylvain Thiery, “Les limites territoriales de l’Union européenne : perspectives d’élargissement et de rétrécissement”
Barbara Thibault, “Jusqu’où peut aller la construction européenne ?”
Julie Cardon, “Un retour vers le volontarisme acté par le Brexit”
Romain Tinière, présidence du panel n° 2 : “Les limites à l’intégration européenne”
Héloïse Cowderoy-Roos, “La complexité normative comme limite du droit de l’Union européenne”
Marlène Cepeck, “Les juridictions constitutionnelles nationales, limite à l’intégration européenne”
Péran Plouhinec, “Les limites linguistiques à l’intégration européenne”
Gaëlle Marti, présidence du panel n°3 : “Les limites à la mise en oeuvre des politiques de l’Union européenne”
Theodoros Karathanasis, “La conformité du droit de l’Union européenne limitée par l’adaptation étatique : le cas de la directive NIS”
Eléa Collin, “Un épuisement du droit social de l’UE : des limites infranchissables ?”
Elena Lofredi, “L’inconscient collectif : une limite à la lutte contre la criminalisation forcée des mineurs”
Henri Oberdorff, présidence du panel n°4 : “Dépasser les limites : quels remèdes ?”
Yassine Chattout, “Déstabilisateur ou intégrateur : la différenciation, une question de degré”
Georges Tirel, “La transparence : remède et limite au déficit démocratique européen”
Marie Tillmann, “Le droit américain : possible solution aux limites du droit de l’Union européenne”
Henri Oberdorff, Propos conclusifs
Un immense merci à tous les participants, professeurs, doctorants et étudiants, qui ont rendu cette journée enrichissante, aussi bien scientifiquement qu’humainement.